Logo C'est pas si bête de réduire nos déchets!

Logo Facebook Logo Facebook

Dossier gaspillage alimentaire

Avant les courses

  • Gaspillage alimentaire - on jette plus qu'on ne le croitUn bloc note ou une ardoise en permanence à portée de main permet de noter les besoins au fur et à mesure. Je m’y réfère pour préparer la liste de courses.
  • Un coup d'œil dans les placards, le frigo et le congélateur avant de constituer la liste de courses évite les achats en doublon.
  • Faire la liste, c’est l’occasion de planifier des repas pour la semaine, en priorité à partir des produits proches de la date de péremption.
  • Avant de faire les courses, je ne pars pas le ventre vide : cela évite les achats impulsifs.

 

Pendant les courses

J’achète ce qu'il me faut

  • La liste en main, je veille à m’en tenir à mes besoins.
  • Je ne me laisse pas tenter par chaque offre promotionnelle ou lot qui, au final, incite à acheter en plus grande quantité.
  • Je vérifie les dates de péremption sur les boîtes et les emballages.
  • Je me fournis en aliments frais (viande, poisson) servis au détail et à la coupe. Cela permet d’acheter selon ses besoins réels (un demi pain, des céréales en vrac, le nombre de fruits désiré, etc). De surcroît, c’est une façon de lutter contre le suremballage !
  • Je termine par les produits surgelés que je transporte dans un sac isotherme.

Bon à savoir

CONSOMMER LOCAL ET DE SAISON

Gaspillage alimentaire - Consommer local et de saisonPlus les lieux de production sont éloignés des lieux de consommation, plus le risque de pertes est élevé : la chaîne d’approvisionnement devient plus complexe.
 

Consommer local permet donc de limiter le gaspillage et de faire vivre les producteurs de son territoire,de sa région.

 

Quelques exemples de circuits courts :

 

  • Les AMAP : associations pour le maintien d’une agriculture paysanne.
    Connaître les Amap de Charente-Maritime, à partir de l’annuaire :
    www.reseau-amap.org
     
  • Panier de nos campagnes :
    magasin de vente directe de producteurs locaux :
    2 avenue de Fétilly, 17000 La Rochelle.
    Tél. : 05 46 01 98 28
     
  • La Ruche qui dit Oui :
    en 2014, déjà cinq ruches dans l’Agglo pour acheter au juste prix aux producteurs de la région.
    www.laruchequiditoui.fr

Connaître les produits en local et de saison (fruits, légumes, poissons, mollusques et crustacés à mettre dans votre panier).

A la rencontre de nos producteurs fermiers (autour de La Rochelle et en Aunis Marais Poitevin) - Chambre d'Agriculture 17.

BISCORNUS, MAIS BIEN GOÛTUS

Chaque année, des tonnes de fruits et légumes sont jetés alors qu’ils sont parfaitement comestibles.


La raison ?
Ils sont « vilains », non-calibrés, bossés, difformes, fendus.

Les critères esthétiques (taille, forme et couleur) appliqués par une majorité de distributeurs alimentaires aux légumes et aux fruits conduisent au gaspillage d’une part importante de la production agricole.
Les choses changent doucement.
 

Des labels comme « les gueules cassées » plaident pour ces légumes soi-disant imparfaits mais qui ont les mêmes qualités gustatives nutritionnelles que les autres. En plus, ils sont moins chers.

www.lesgueulescassees.org

 

Après les courses

Bien ranger pour mieux conserver

Chacun à sa place

  • Les produits se rangent en fonction des zones de fraîcheur du frigo. Consulter la notice de son frigo pour savoir où se situent ces zones.
  • Les aliments les plus fragiles et les plus anciens (les plus proches de la date de péremption) doivent rester bien visibles sur le devant des étagères du réfrigérateur.
    Ainsi, on n’oubliera pas qu’il faut les consommer en premier. Au frigo, le premier entré est le premier sorti !
  • Les emballages cartonnés, par exemple le carton autour des packs de yaourts, n’ont pas leur place au frigo. Mieux vaut les enlever avant, ils freinent le refroidissement des produits.
  • Les restes de repas et plats préparés, une fois refroidis, se rangent chacun dans des boîtes hermétiques

Bon à savoir

ASTUCES POUR CONSERVER SES ALIMENTS PLUS LONGTEMPS
  • Les oignons, pommes de terre, courges se gardent plus longtemps, stockés dans un endroit frais, sec et sombre.
  • Les boissons gazeuses entamées pétillent plus longtemps si on les range le goulot en bas dans le frigo (attention à bien reboucher !)
  • Le pain se conserve dans une boîte ou un torchon. Durci, il retrouve son croustillant en étant humidifié puis passé au four quelques minutes. A consommer aussitôt.
  • La salade verte, lavée et essorée, se conserve au frigo dans une poche en plastique. Si elle est un peu flétrie, la laisser tremper 15 minutes dans l’eau froide.
  • La crème fraîche, transférée dans un pot hermétique, se conserve un mois au frigo.
  • Les légumes défraîchis reprennent du croquant lorsqu’une fois coupés, ils passent une nuit à tremper dans l’eau, au frigo.
TEMPS DE CONSERVATION DES ALIMENTS CUITS
 

Denrée

Réfrigérateur

Congélateur

Viande et volailles cuites

3 – 4 jours

2 – 3 mois

Légumes cuits

3 – 4 jours

2 – 3 mois

Riz et pates cuits

3 – 5 jours

3 mois

Ragoûts, quiches

2 – 3 jours

3 mois

Poisson cuit

1 – 2 jours

3 mois

Œuf dur

2 – 3 jours

-

Soupe

3 – 4 jours

2 – 3 mois

 

 

Contre le gaspillage, je me mets en cuisine

  • Les bonnes doses : Les restes de repas seront moins importants si on s’en tient aux quantités nécessaires. Un demi-verre à moutarde de riz (60 g) convient pour une personne, de même que 3 cuillères à soupe de lentilles... Les livres, sites de recettes et emballages des aliments indiquent les quantités par aliment et par personne.  
     
  • Accommoder le stock et les restes : Faire l’inventaire du placard et du réfrigérateur pour imaginer le menu du soir. Cela met en appétit et pousse à la créativité. On trouvera de bonnes idées en entrant le nom des ingrédients disponibles sur des sites tels que : www.quefaireavec.comlebruitdufrigo.frwww.marmiton.org.
  • Et on n’oubliera pas : la compote avec les fruits, le reste des pâtes passé en gratin, le hachis parmentier et les boulettes de viande ou de poisson, le pain perdu, le gâteau au yaourt....

Bon à savoir

LES BONNES DOSES

Pour une personne adulte, on dosera par exemple :

  • Légumes : 1/3 d’une assiette (une fois épluchés)
  • Laitue : un bol (type bol de céréales)
  • Lentilles : 3 cuillères à soupe bien remplies
  • Riz : 60g (½ verre à moutarde)
  • Pâtes : 80g (un verre à moutarde)
  • Pommes de terre : 5 petites
  • Poisson : 140g
TABLEAU DES EQUIVALENCES

Contenant

Aliment

Liquide

1 grand bol

350 g

40 cl

1 assiette creuse

250 à 300g

25cl

1 mug

200 à 250g

20 à 25cl

1 pot de yaourt

125g

15cl

1 tasse à café

100g

10cl

1 v. à moutarde

100g

20cl

1 v. à liqueur

30g

3cl

1 c. à soupe

15g

1,5cl

1 c. à café

5g

0,5cl


 

ACCOMMODER SES RESTES

 

DÉCRYPTER
LES DATES
DE PÉREMPTION

Elles sont de deux sortes : la DLC et la DLUO


 

DATE LIMITE DE CONSOMMATION (DLC) :

Elle est identifiable par la mention
« À consommer jusqu’au … / avant le … »
Elle s’applique aux denrées très périssables qui se conservent au réfrigérateur (viandes, charcuterie, produits laitiers).
Au-delà de la date indiquée, le produit ne peut plus être vendu ni consommé : il pourrait provoquer une intoxication alimentaire.
La date doit être respectée.

DATE LIMITE D’UTILISATION OPTIMALE (DLUO) :

Elle est identifiable par la mention
« À consommer de préférence avant le … »
Elle s’applique aux aliments moyennement à peu périssables (produits d’épicerie, conserves, boissons et surgelés).
Elle informe sur la date au-delà de laquelle les qualités gustatives et nutritionnelles du produit peuvent s’altérer.
La date peut être dépassée.

×

Zones de fraîcheur du frigo

Gaspillage alimentaire - bien ranger son frigo pour mieux conserver

 

Dans la partie la plus froide entre 0°C et + 4°C

viandes, poissons, crustacés, charcuteries, desserts lactés, produits en cours de décongélation, fromages au lait cru, jus de fruits frais, plats cuisinés achetés (plats en sauce, pâtisseries, etc.)

Dans la partie entre + 4°C
et + 6°C

aliments cuits (légumes, fruits, viandes, poissons), préparations maison, yaourts et fromages pasteurisés

Dans la porte

oeufs, beurre, confitures, sauces, condiments, lait, jus de fruits entamés bien refermés

Dans le bac
à légumes

légumes et fruits frais

×